La masso-kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle humaine (kinêsis signifie le « mouvement » en grec). Elle utilise le mouvement ou, au contraire corrige et réduit le mouvement, par différentes techniques ou par la pose d'une contention, afin de rendre au corps une fonction qui s'est altérée, par exemple afin de retrouver l'usage d'une main après une chirurgie réparatrice, ou du moins lui apprendre à s'adapter à son nouvel état (apprendre à un patient amputé à marcher avec une prothèse).
La kinésithérapie signifie traitement par le mouvement. Elle agit au niveau musculaire et articulaire. Les techniques sont utilisées dans le but de la rééducation du mouvement et ainsi que de la posture de la personne.

Sonotherapeute en Bretagne

Oblitération progressive ou aiguë des artères des membres. L'athérosclérose est l'étiologie la plus répandue. Mais il existe d'autres étiologies. Il convient de distinguer :


L'artérite oblitérante chronique
L'artérite diabétique
La thrombo-angéite ou Maladie de Burger

ANATOMIE PATHOLOGIQUE :
1. L'artérite oblitérante chronique :
Touche essentiellement les membres inférieurs mais elle peut siéger au niveau des membres supérieurs, du cerveau ou des viscères. C'est l'intima ou la partie profonde de la média qui s'infiltre de dépôts lipidiques. Ceux-ci peuvent se calcifier. L'intima finit par céder en faisant des aspérités dans la lumière vasculaire. Au contact de ces irrégularités, se déposent des plaquettes. L'ensemble donne des conditions favorables à l'obstruction par un caillot.
2. L'artérite diabétique
Touche les vaisseaux distaux (yeux, membres supérieurs et membres inférieurs). Il existe un épaississement de la média par développement des fibres musculaires lisses et déposition de produits lipidiques qui peuvent se calcifier.
3. La thromboangéite : développement des fibres musculaires lisses de la média avec évolution vers la dégénérescence. L'obstruction se fait par enserrement. Toutes les artères sont touchées.

CLINIQUE :
Type de description : artérite oblitérante chronique des membres inférieurs.
4  stades :
Stade de latence : aucun signe clinique
Stade de claudication intermittente
Stade de douleurs de décubitus
Stade de gangrène


Bilan :
Recherche des pouls périphériques, examen de la peau (sécheresse, couleur)
Bilan cardiaque : auscultation, ECG et échographie cardiaque
Bilan général
Facteurs de risque : obésité, diabète, tabagisme, alcoolisme, HTA, insuffisance coronarienne, antécédents familiaux cardio-vasculaires.
Doppler des membres inférieurs
Artériographie des membres inférieurs : en cas d'indication chirurgicale.

EVOLUTION :
Lente mais peut être précipitée par une obstruction.

TRAITEMENT :
1.  Règles hygiéno-diététiques :
Arrêt du tabac
Régime diététique
Hygiène des pieds
Rééducation : marche et réadaptation à l'effort
2. Traitement médicamenteux :
Anticoagulants : en cas d'ischémie aiguëe
Anti-agrégants plaquettaires
Vasodilatateurs

1. Traitement chirurgical :
Chirurgie de revascularisation
Endartériectomie
Pontages
Résection-greffe
Chirurgie symptomatique : sympathectomie
Chirurgie de nécessité : amputation

Joomla SEF URLs by Artio