La masso-kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle humaine (kinêsis signifie le « mouvement » en grec). Elle utilise le mouvement ou, au contraire corrige et réduit le mouvement, par différentes techniques ou par la pose d'une contention, afin de rendre au corps une fonction qui s'est altérée, par exemple afin de retrouver l'usage d'une main après une chirurgie réparatrice, ou du moins lui apprendre à s'adapter à son nouvel état (apprendre à un patient amputé à marcher avec une prothèse).
La kinésithérapie signifie traitement par le mouvement. Elle agit au niveau musculaire et articulaire. Les techniques sont utilisées dans le but de la rééducation du mouvement et ainsi que de la posture de la personne.

Sonotherapeute en Bretagne

Pneumologie

La pneumologie est la branche de la médecine s'intéressant aux pathologies respiratoires.

Fumeurs
Les fumeurs sont environ 40% de la population adulte, avec un début en moyenne à 14 ans.
Les femmes fument de plus en plus.
Ils perdent, en moyenne, toute cause de décès confondu, 8 années de vie par rapport à un non fumeur.

LES TRAUMATISMES FERMES DU THORAX
Pathologie d'actualité:
* Augmentation de la densité de la circulation automobile
* Progrès du ramassage-transport et réanimation des blessés.

Hypersécrétion muqueuse, bronchique, chronique, permanente ou récidivante survenant la plupart des jours au moins 3 mois/ an pendant au moins 2 années consécutives.

Maladie héréditaire chromosomique récessive. Est dite fibrose kystique du pancréas.
Manifestations respiratoire.

L’interrogatoire : date, mode de début, les moyens diagnostiques, les antécédents perso et familiaux et les signes fonctionnels :

La bronchiolite n’a rien a voir avec l’asthme. Elle atteint les enfants de 2 ans environ,  est saisonnière

Objectif :     
- curatif : maintenir la perméabilité des voies aériennes

Sous-catégories

Les techniques de kinésithérapie respiratoire sont, entre autres, utilisées pour mobiliser de façon manuelle les sécrétions bronchiques et pour augmenter la clairance du mucus trachéo-bronchique provenant de l’arbre bronchique. A ce jour, le terme de kinésithérapie respiratoire est utilisé pour définir une large variété de techniques incluant percussions, vibrations et expiration forcée. Les complications n’ont été que peu fréquemment reportées; elles sont peu sévères ou de gravité moyenne lorsqu’elles surviennent et n’affectent qu’une faible proportion des patients étudiés. La reconnaissance de la nature des complications et des effets néfastes de la kinésithérapie permet aux praticiens de modifier leur thérapie de telle sorte qu’elle puisse être, en toute sécurité, administrée aux malades en situation aiguë ou chronique.

Joomla SEF URLs by Artio