La masso-kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle humaine (kinêsis signifie le « mouvement » en grec). Elle utilise le mouvement ou, au contraire corrige et réduit le mouvement, par différentes techniques ou par la pose d'une contention, afin de rendre au corps une fonction qui s'est altérée, par exemple afin de retrouver l'usage d'une main après une chirurgie réparatrice, ou du moins lui apprendre à s'adapter à son nouvel état (apprendre à un patient amputé à marcher avec une prothèse).
La kinésithérapie signifie traitement par le mouvement. Elle agit au niveau musculaire et articulaire. Les techniques sont utilisées dans le but de la rééducation du mouvement et ainsi que de la posture de la personne.

Sonotherapeute en Bretagne

Santé Publique

Une ancienne définition de Charles-Edward Winslow et publiée dans la revue Science en 1920 :

« La santé publique est la science et l’art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et de promouvoir la santé et l’efficacité physiques à travers les efforts coordonnés de la communauté pour l’assainissement de l’environnement, le contrôle des infections dans la population, l’éducation de l’individu aux principes de l’hygiène personnelle, l’organisation des services médicaux et infirmiers pour le diagnostic précoce et le traitement préventif des pathologies, le développement des dispositifs sociaux qui assureront à chacun un niveau de vie adéquat pour le maintien de la santé, l’objet final étant de permettre à chaque individu de jouir de son droit inné à la santé et à la longévité. »

A. La vipère :
celle du mont Ventoux,
l’aspic, c’est celui qui a le venin le plus toxique, tête triangulaire,
Le serpent va mordre car il a peur, il se défend, Le serpent a besoin de son tiers inférieur pour se projeter, il faut un appui caudal,

I. L’offre de soins des établissements sanitaires
A. Les établissements sanitaires :

Le système de santé peut être défini comme l’ensemble des moyens (organisationnels, humains, structurels, financiers) destinés à réaliser les objectifs d’une politique de santé. Il constitue un sous-système du système économique général (au même titre que la défense l’éducation, l’agriculture, …) et se trouve ainsi en concurrence avec et dépendant des autres sous-systèmes pour ce qui concerne l’affectation des ressources.

La prévention cherche à éviter ou à réduire le nombre et la gravité des maladies ou accidents et fait appel à des moyens techniques individuels ou collectifs. Classiquement, il existe trois niveaux de prévention.

L’éducation pour la santé est un ensemble d’actions d’information, d’éducation et de communication.
La fonction d’éducation pour la santé peut s’exercer dans plusieurs contextes (domicile, hôpital, milieu scolaire, milieu du travail…), par des acteurs appartenant à diverses spécialités (médecins, infirmiers, kinés, travailleurs sociaux, enseignants…) ou par des citoyens (groupes de femmes, de jeunes) et s’intéresse à une multitude de problèmes de santé et de facteurs de risque pour la santé.

a) La micro angiopathie :
Maladie des petits vaisseaux.

A. La mortalité :
C’est l’ensemble des décés survenus avant l’âge de 65 ans.

Sous-catégories

Le secourisme ou prompt secours ou secours à victimes (SAV) désigne, en France, les premiers gestes d'urgence pratiqués par des personnes ayant des connaissances nécessaires, des secouristes bénévoles ou des sapeurs-pompiers; il peut s'agir de secours à personne avec ou sans matériel, en équipe organisée ou seul.

Joomla SEF URLs by Artio